TEC 182 - REVETEMENTS SILENCIEUX - CONGRES ATEC - OUTILS TELEMAT.
01/06/2004
Contribution des revêtements silencieux à la réduction du bruit .. M. Baillié - P. Calvin - J-L Gautier (COLAS)

Les enquêtes menées auprès des riverains en Europe de l'Ouest montrent que 75% d'entre eux sont gênés par le bruit routier. A tire d'exemple, la région IDF a lancé une étude "bruit et santé" pour évaler les impacts du bruit sur la santé et a décidé de créer un un observatoire du bruit ayant, entre autre, pour mission de mieux cibler les investissements.

. . . .

> en savoir +
La Détection Automatique d'Incidents (DAI) Video s'exporte aux U-S - J-L GOLBERY (CITILOG) - Eric TOFFIN (Vice-Pdt - CITILOG)

La DAI Video : 20 ans déjà : Une invention française et européenne.

La phase recherche

Dans le domaine routier, les travaux de recherche sur le traitement d'images video en général et sur la Détection Automatique d'Incidents en particulier, ont débuté en France à l'INRETS au milieu des années 80. Ces travaux ont très tôt associé les exploitants routiers et autoroutiers et notamment pour la DAI, l'ASFA. Avec cette dernière, plusieurs sociétés d'autoroute ont contribué aux premiers pas de ces technologies en se prêtant à des expérimentations et installations pilotes .

Très tôt également les premiers concepts .... 

> en savoir +
Le Congrès International ATEC-ITS FRANCE 2004 - Compte-Rendu - Bernard BASSET (Président du Comité Scientifique du Congrès)

Le Congrès International 2004 s'est déroulé les 27 et 28 janvier au Palais des Congrès d'Issy-les-Moulineaux. Il avait pour thème "la Sécurité et la Sureté dans les Transports", et le Comité Scientifique avait pour ambition de faire présenter les évolutions techniques, organisationnelles et sociales survenues dans un domaine devenu prioritaire aux yeux de l'opinion publique, cinq ans après le dramatique accident du tunnel du Mont Blanc et plusieurs accidents ......

> en savoir +
La sécurité routière à Tunis : entre ambition et réalité - Khaled EL MABROUK (Directeur Chef de District - Sté des Transports de Tunis.)

Après de longues années d'une relative inertie, on observe un courant mondial où l'opinion publique développe une réelle volonté de réagir avec la plus grande fermeté contre le fléau de l'insécurité routière. En Tunisie, on a pris assez tôt conscience de l'impératif de la prévention routière. Toutes les parties impliquées ont fait tout ce qui est humainement possible avant de se rendre compte qu'elles se trouvent pratiquement dans une impasse.

En effet, l'insécurité routière continue malgré tout à poser une grave problématique sur les plans psychologiues, social et économique. Par rapport aux résultats obtenus dans les pays européens, le nombre de morts sur ls routes tunisiennes demeure relativement trop élevé.

Face à ce constat ...

> en savoir +
La Détection Automatique d'Incidents sur les autoroutes peu équipées - Jean-Marc MORIN ( Consultant - ISIS)

La Détection Automatique d'Incident (DAI) présente un enjeu de sécurité évident : en réduisant les délais d'intervention sur l'évènement, elle permet une évacuation plus rapide des blessés et réduit le risque de sur-accident.

Les techniques de DAI sont généralement réservées aux autoroutes dont la charge de trafic justifie l'investissement correspondant ( stations de comptage, caméras ...) Or il est possible de mettre en oeuvre une DAI sur les autoroutes peu équipées en moyens de mesure de trafic, qui sont souvent des autoroutes faiblement circulées, en traitant "intelligemment" les données déjà disponibles sur les capteurs existants (capteurs à boucles classiques), qui sont en général au nombre de 1 ou 2 stations de comptage entre échangeurs.  Bien entendu on ne peut détecter que les incidents dits "perturbants", c'est-à-dire produisant une retenue sur l'autoroute.

La méthode présentée ici ...

> en savoir +
Comment les outils télématiques peuvent-ils améliorer la sécurité routière ? J. NOUVIER - CERTU (Chef du groupe "Gestion du trafic & télématique")

Lors de la création d'ITS France, en juin 2000, l'idée avait été émise de créer des "groupes de projet", et j'avais alors proposé de s'intéresser au thème "télématique et sécurité routière".

Aujourd'hui, on dispose en effet, en plus des outils traditionnels, de nouveaux moyens d'action, grâce à la télématique. Le présent article décrit, pour l'essentiel, l'approche qui a été retenue par le groupe de projet ATEC-ITS France, que j'ai eu le plaisir d'animer.  Le rapport du groupe a été remis en 2002. il a aussi bénéficié depuis, grâce à l'obligeance d'ERTICO, d'une traduction en anglais.

Le présent article reprend certains extraits de ce rapport, et contient de nombreux éléments nouveaux.

. . . . .

> en savoir +