TEC 213 - Exploitation de la route
31/03/2012
EDITORIAL - Bernard BASSET, Président ATEC ITS France

Le présent numéro de la revue TEC comporte un cahier consacré, d’une façon assez large, à l’exploitation de la route. Ce cahier s’ouvre par une série d’articles consacrés à un projet encore en cours de réalisation : celui du système d’exploitation dynamique des routes de Guadeloupe.
> en savoir +
Des technologies de pointe au service de l’exploitation des routes de Guadeloupe - J.G QUILLIN, Directeur Général de Routes

La Région et le Département de la Guadeloupe ont à coeur l’amélioration du service rendu aux usagers et à la population.
Aussi, ces collectivités administratrices de Routes de Guadeloupe, ont pour ambition, à travers le projet d’exploitation dynamique :
- d’augmenter la capacité des routes existantes aux heures de pointe ;
- de mieux adapter les investissements de travaux neufs routiers que générèrent les hausses régulières de trafic ;
- de diminuer l’impact environnemental lié à la congestion ;
- de générer un gain économique pour les entreprises (diminution du temps perdu dans les embouteillages) ;
- d’améliorer la sécurité routière par une information pertinente permettant de réduire le stress des usagers de la route ;
- de rétablir au plus tôt les axes de communication lors des crises, notamment entre la Basse-Terre et la Grande-Terre via les ponts mobiles (pont de la Gabarre, pont de l’Alliance)
> en savoir +
Le projet d’exploitation dynamique de la Guadeloupe - Marie-Anna SAINT-PRIX, Responsable du pôle Aménagement et Prospective Routes de Guadeloupe

Les objectifs généraux du futur système dynamique de gestion du trafic et d’exploitation de Routes de Guadeloupe ont été présentés dans l’article précédent :

– transmettre à l’usager une information fiabilisée sur les conditions de circulation sur l’ensemble du réseau routier ou sur son itinéraire, et ce avant et pendant son trajet afin d’optimiser l’infrastructure existante et d’améliorer la sécurité,
– acquérir et interpréter en temps réel et en temps différé les informations de trafic afin d’établir et d’appliquer les stratégies d’exploitation optimales.
Pour répondre à ces objectifs, Routes de Guadeloupe a choisi Egis France comme maître d’oeuvre, afin de l’aider à reprendre son organisation d’exploitation avec la construction d’un nouveau Centre opérationnel de Surveillance et de Gestion du Trafic (CSGT) et de nombreux équipements routiers dont la Guadeloupe avait fort besoin.
> en savoir +
Un nouveau bâtiment pour le PC « Trafikéra » - Marie-Anna SAINT-PRIX, Responsable du pôle Aménagement et Prospective - Stéphane SEMENZIN

Le Centre opérationnel de Surveillance et de Gestion du Trafic – le CSGT

Pour répondre aux nouveaux objectifs du Système d’Exploitation dynamique, il a été nécessaire pour Routes de Guadeloupe d’agrandir son patrimoine immobilier avec la construction d’un bâtiment fonctionnel devant recevoir le Centre opérationnel de Surveillance et de Gestion du Trafic (CSGT) et ses différents acteurs.

C’est un bâtiment uniquement consacré à l’exploitation de la Route, la gendarmerie n’y est pas présente. La livraison du bâtiment est programmée pour le mois d’avril 2013. (...)
> en savoir +
Alerte Bouchon réactive aux conditions de trafic - Denis JACQUET, Karrus - Roland DOLLET, Autrement La Route-Tony MERLO

Dans la perspective du déploiement de son SAGT, l’exploitant Routes de Guadeloupe souhaitait installer, à titre expérimental, un système d’alerte bouchon qui active et désactive un PMV automatiquement et en temps réel en fonction de l’état du trafic dans la zone accidentogène de Chauvel (dans le sens Pointe-à-Pitre vers Gosier).
La société Karrus a conçu et déployé un système d’alerte bouchon clé en main. Cette solution n’a nécessité que très peu d’opérations de génie civil grâce à la mise en oeuvre de technologies innovantes en collecte de données et en transmission. (...)
> en savoir +
Surveillance de trafic à déploiement rapide. Le cas de la RN1 à Pointe-à-Pitre - Jean-Hubert WILBROD, Président Neavia Technologies Eugène NERTOMB

Contexte et challenge

Des embouteillages quotidiens, et des accidents fréquents caractérisent la dizaine de kilomètres de RN1 qui entoure Pointe-à-Pitre. Il fallait donc rapidement équiper cet itinéraire de moyen de détection, et de qualification d’événement.
Malheureusement, aucun réseau de communication filaire n’était disponible à proximité.

De plus, le trafic très soutenu imposait une installation très rapide susceptible de perturber le trafic a minima. Enfin, il était important que la solution retenue puisse être intégrée au CSGT Trafikéra en projet. L’aspect économique de la solution représente évidemment une donnée importante de l’équation.

Pour répondre à tous ces besoins, Routes de Guadeloupe a lancé une première consultation pour équiper le pont de la Gabarre, puis une seconde pour équiper les 4 km de RN1. (...)
> en savoir +
Le Déploiement du Système d’Exploitation Dynamique des Routes de Guadeloupe - Guillaume GEORGIN, SPIE SUD EST - Philippe BARAL, CEE - Pascal CONTE

Le Projet Équipements de Gestion de Trafic

La réussite du vaste programme de Système d’Exploitation Dynamique du Réseau Routier défini par Routes de Guadeloupe requiert, de la part de tous les acteurs, une implication, réactivité et mobilisation soutenues ; ainsi qu’une forte expertise notamment dans le domaine de la conduite de travaux et le développement de solutions de gestion de trafic.
> en savoir +
La plateforme SafeTRIP sur les routes de France et d’Europe -Laurent BESSOU, Sanef – Guy FRÉMONT, Sanef – Roberta CAMPO, Eutelsat - Sébastien GRAZZINI

Lancé en octobre 2009 avec le soutien de la Commission européenne (DG Recherche), SafeTRIP est un projet intégré (IP) qui réunit 20 partenaires de 7 pays européens. Il concerne des applications satellitaires pour la gestion des urgences, les alertes de trafic, la sécurité routière et la prévention des incidents.

Coordonné par le groupe Sanef, ce projet est réalisé par des organisations possédant un large éventail de compétences et d’intérêts dans la recherche, le développement et la réalisation de systèmes télématiques embarqués, de télécommunications, opérateurs de réseaux autoroutiers et de flottes de transport, services d’assistance. Il se terminera en mars 2013, après une phase d’expérimentation et d’évaluation qui débutera à l’été 2012.
> en savoir +
Les nouveaux outils de régulation du trafic urbain Zeynel ACUN, SATELEC – Jean-Michel BEREAU, Thalès Communication & Security – Jean-Louis GALLEGO...

Les premiers systèmes centralisés de régulation du trafic en milieu urbain ont été développés à la fin des années 1970 pour accompagner les plans de circulation et répondre à l’augmentation forte des flux du trafic routier. C’était la période de la mise en place notamment des ondes vertes, de la micro régulation et de la macro régulation.

En 2012, la demande de mobilité est différente et devient multimodale. Elle croit de manière continue et l’on assiste depuis quelques années à l’émergence de nouveaux besoins qui place l’homme au centre des futurs systèmes de mobilité et de communication : l’individu devient acteur de son déplacement multimodal.

> en savoir +
Système Coopératif Routier Expérimental @ France Jean-Hubert WILBROD, Neavia – Gérard SÉGARRA, Renault SAS

Le projet français SCORE@F s’inscrit dans un contexte Européen de FOT (Field Operational Test) centré sur les Systèmes de Transport Intelligents Coopératifs (STI-C). Ce contexte européen voit un certain nombre de projets nationaux se développer en parallèle, l’ensemble étant fédéré par un projet européen, DRIVE C2X, financé par la Commission européenne.
> en savoir +
CONGRES ATEXPO 2012 - Intelligence dans les déplacements : de la recherche aux pratiques Compte-rendu de la séance plénière , Bernard BASSET

La séance plénière d’ouverture du congrès 2012 nous a permis d’entendre successivement M. François de Mazières, maire de Versailles, puis M. Louis-Roch Burgard, directeur général de VINCI Concessions.

> en savoir +
Compte-rendu ATEXPO 2012 François MALBRUNOT, Vice-président d’ATEC-ITS France, Responsable ATEXPO

ATEXPO 2012, le salon incontournable des acteurs de l’exploitation durable des systèmes de transports terrestres, organisé par l’association ATEC-ITS France dans le cadre du Congrès annuel de l’association, dresse un bilan positif de cette session. Avec un nombre de visiteur en nette hausse, ATEXPO 2012 a permis de rassembler la majeure partie des acteurs du secteur.

Ce premier grand événement de l’année, a mobilisé les adhérents de l’association, souvent fidèles depuis plus de 10 ans ainsi que de nouveaux partenaires.
Les exposants ATEXPO 2012 ont présenté aux visiteurs durant 2 jours leurs offres dans les différents domaines des Systèmes et Services de Transports Intelligents.
> en savoir +
Compte-rendu des Ateliers du Congrès 2012


Les sujets abordés sont :

> en savoir +
L’allocation de l’espace dévolu au transport de marchandises en milieu urbain - Wanda DEBAUCHE et Bernard JACOB

Lauréats du Congrès 2012

La ville durable de demain passe par l’application de plusieurs principes tels que la cohérence sociale, l’accessibilité ou encore la densification. La densification de l’habitat, des commerces et des activités est primordiale pour réduire la consommation de l’espace et la demande de déplacements. L’étalement urbain constaté depuis près d’un siècle a eu des effets négatifs importants sur la demande de transport et l’environnement. Aujourd’hui, conscients de ces dysfonctionnements, les urbanistes doivent concevoir des villes économes en espace pour être durable.
> en savoir +
Information, mobilité et aménagement. L’information sur les déplacements au sein d’une Agglomération - Florent RAIMBAULT, Vincent TOURNEDOUET

Lauréats du Congrès 2012

La communauté d’agglomération Rennes Métropole – composée de 37 communes – est l’autorité organisatrice des transports publics sur son territoire.
Elle a décidé en 2007 de mettre en place pour son Réseau STAR un Système d’Aide à l’Exploitation et à l’Information des Voyageurs sur sa flotte de bus et sa 1re ligne de métro.
Consciente de la nécessité de fournir une meilleure information sur ses modes de transports tant au niveau de la planification d’un déplacement que lors du déplacement en lui-même, Rennes Métropole a mené une réflexion générale sur la stratégie de son Système d’Information des Voyageurs (SIV).
> en savoir +
Langage de Commande Routier : quel avenir ? Christophe PIQUET, Labocom

Lauréat du Congrès 2012

La solution française de gestion dynamique des flux routiers est le fruit de trente années d’études et de travaux.
Trente années au cours desquelles, l’État centralisé s’est reposé sur son réseau technique, sur les industriels français, pour tester, expérimenter, et définir un cahier des charges générique pour les systèmes de comptage (SIREDO) puis pour tous les équipements dynamiques routiers.
Le Langage de Commande Routier est la pierre angulaire de cette histoire.
Ce langage permet l’établissement de flux de communication entre un système central et tous les équipements terrain, permettant le recueil de toutes les mesures (comptages, météorologie...) et l’asservissement des unités dynamiques (Panneaux, prismes, barrières...)
> en savoir +