TEC 216 - Quelle mobilité en 2030 ?
30/11/2012
EDITORIAL - 2030, un horizon à la fois lointain et tellement proche !

Raisonnons à rebours : 1996, est-ce si lointain ? Est-ce si différent ? Et pourtant l’Internet était à ses balbutiements, limité au cadre professionnel, comme le téléphone portable. Nous n’imaginions pas avoir dans nos poches, 17 ans plus tard, l’équivalent d’un ordinateur qui occupait la surface de la plupart de nos centres de calcul de l’époque. [...]
> en savoir +
Une contrainte énergétique exigeante mais surmontable - Marie-Hélène MASSOT et Jean-Pierre ORFEUIL

Les questions énergétiques et environnementales sont devenues, au cours des années quatre-vingtdix et deux mille, des questions clé pour l’avenir des transports dans l’arène politique : le ministère de l’équipement est devenu celui de l’écologie et du développement durable et c’est le Grenelle de l’environnement qui, lors du quinquennat précédent, a fi xé les orientations principales des projets d’infrastructure, orientations aujourd’hui pour partie remises en cause par les contraintes budgétaires. [...]
> en savoir +
Quelles évolutions, quels enjeux économiques pour les ménages et les collectivités ? - Patrick BONNEL, Bruno FAIVRE D’ARCIER et Jean-Pierre NICOLAS

La seconde moitié du 20e siècle a permis d’identifier un certain nombre de stabilités et des tendances lourdes en matière de mobilité urbaine. La constance du nombre de déplacements ou des budgets temps de déplacements font partie des indicateurs de stabilité, tandis que la croissance continue de l’usage de la voiture fait partie des tendances lourdes. [...]
> en savoir +
Le point de vue d’un équipementier automobile : Valeo - Guillaume DEVAUCHELLE, Directeur de la recherche et de l’innovation, VALEO

Pourquoi un équipementier automobile devrait il s’occuper des questions de mobilité à un horizon aussi lointain et en quoi est-il pertinent pour s’exprimer sur ce thème ? L’article présente les conditions de mise en place d’un outil de prospective chez Valeo et ses implications dans les processus de décision de l’entreprise. [...]
> en savoir +
La pile à combustible - Thierry PRIEM, Responsable du Programme Hydrogène & Piles à Combustible – CEA

Si les premières applications de la pile à combustible datent des programmes spatiaux américains dans les années 60, ce n’est que depuis quelques années seulement qu’un véritable essor commercial de cette technologie a vu le jour. Aujourd’hui, en fonction de ses différentes applications (stationnaires, transports, objets nomades et communicants…), la pile à combustible peut se décliner selon différentes technologies.[...]
> en savoir +
La conduite automatisée : un défi pour la recherche - Jean Marc BLOSSEVILLE, IFSTTAR - Directeur délégué du centre Versailles-Satory

Conceptuellement, l’automobile, aujourd’hui peut être perçue comme une plate-forme roulante sur laquelle viennent se greffer des technologies de toutes sortes. [...]
> en savoir +
Vers l’électro mobilité, la cyber mobilité, l’IC Mobility - Claude LAURGEAU, Professeur Mines-ParisTech

Jusqu’au 19e siècle, l’homme n’a utilisé comme sources d’énergie que l’éolien, l’hydraulique, la biomasse et l’énergie animale. C’est seulement depuis deux siècles qu’il a exploité de manière massive le charbon, le pétrole, le gaz et enfi n l’énergie nucléaire. Les transports terrestre, maritime et aérien ont permis le développement de l’économie d’abord dans le monde occidental et aujourd’hui à l’ensemble de l’humanité. [...]
> en savoir +
De l’accessibilité à la conception universelle : Vers des réponses personnalisées aux enjeux sociétaux ? - Eric HEYRMAN

La mobilité n’est plus uniquement le déplacement d’un point A à un point B. Elle constitue depuis quelques années une valeur sociale : elle révèle le dynamisme de la personne et sa volonté d’être présente et visible dans l’espace public, professionnel, culturel ou social. C’est pourquoi les associations de personnes handicapées ont beaucoup investi la question de l’accessibilité au transport et obtenu, en 2005, que la loi fi xe un délai de dix ans pour l’adaptation de tous les services de transport collectif. [...]
> en savoir +
Appréhender les situations et « projets de vie » des personnes en situation de vieillissement - Silvia ROSALES-MONTANO

L’importance de la mobilité comme descripteur des pratiques et des stratégies individuelles et collectives est une constante dans les réfl exions, affinements conceptuels et apports quantitatifs / qualitatifs d’approches plus soutenables des déplacements. La rupture démographique, qui se traduit par le vieillissement de la population et une géronto-croissance importante, donne une nouvelle force au renouveau attendu de l’ingénierie territoriale. [...]
> en savoir +
La mobilité en Allemagne - Jochen LANGHEIM (Dr.-Ing.) EMEA, Vice President, FAE & Automotive Systems R&D Projects STMicroelectronics SA

Commençons d’abord avec quelques remarques sur la structure de l’Allemagne. Pays avec une superfi cie plus petite que la France, l’Allemagne est en revanche davantage peuplée. De plus, si rares sont les agglomérations comptant plusieurs millions d’habitants, l’Allemagne se caractérise, au contraire, par un grand nombre de villes de moyenne taille (Cologne, Düsseldorf, Francfort, Munich…) avec pour conséquence, une population davantage dispersée sur le territoire. [...]
> en savoir +
Interopérabilité ferroviaire : Exigences et développement européen à l’horizon 2020 - El Miloudi EL KOURSI et Étienne LEMAIRE

L'ouverture à la concurrence du réseau ferroviaire européen est une des volontés de la Commission Européenne. Celle-ci s’est concrétisée par des réformes tant organisationnelles que techniques du système ferroviaire européen afi n de le rendre « interopérable » en permettant la libre circulation des trains sans rupture de charge entre états membres. Dans les années 90, la Commission Européenne a sollicité la mise au point d’un système de contrôle commande et de signalisation ferroviaire commun à tous les réseaux des états membres. [...]
> en savoir +
L’information voyageur, multimodale, intelligente et ouverte - Jean-Louis GRAINDORGE, Consultant, URBA 2000, PREDIM

Cet article se compose de trois parties. La première est une photographie du présent : un ensemble de services qui ne sont pas reliés. Il n’est pas possible de programmer un déplacement de longue distance sans avoir recours à plusieurs services d’information. La seconde partie analyse les questions à résoudre et les solutions qu’on peut attendre de l’évolution des technologies, du mouvement actuel vers l’ouverture des données et l’usage des logiciels libres. Enfi n, dans une troisième et courte partie, sont abordées les questions que pose une vision nationale et européenne de l’information voyageur. [...]
> en savoir +
Comment nous déplacerons-nous en 2030 ? - Martial CHEVREUIL, Directeur Innovation et Développement, EGIS

Tout déplacement nécessite de l’énergie. Les grandes interrogations actuelles ont trait à la raréfaction prévue des sources d’énergie fossile, au développement timide des énergies renouvelables et aux conséquences du changement climatique. On estime que les transports de biens et de personnes consomment 25 % de l’énergie et contribuent pour près de 30 % aux émissions de GES. [...]
> en savoir +
La mobilité en Amérique du Nord en 2030 : quelques éléments de prospective - Pr. Arnaud de LA FORTELLE et Pr. Denis GINGRAS, Dr Ing.

Cet article s’intéresse à ce que pourrait être la mobilité d’ici une vingtaine d’années en Amérique du Nord, recouvrant trois immenses pays : États-Unis, Canada et Mexique. Ces deux premiers pays – respectivement les troisième et deuxième plus grands pays en taille – représentent un pôle économique mondial dominant et tous trois sont animés d’une dynamique sociale que l’Europe ne connaît pas. On le voit clairement : les questions de mobilité, même si elles partagent les mêmes grandes problématiques qu’en Europe et en France, n’y ont pas du tout les mêmes connotations. [...]
> en savoir +
Les transports en Chine - Jean-François JANIN

Les transports en Chine refl ètent les contrastes géographiques, économiques et sociaux du pays, tout en participant aux évolutions mondiales de ce secteur. Contrastes à la fois à l’intérieur du pays, qui est un véritable continent dont la variété des climats, du relief, des habitants et de leur histoire est certainement au moins aussi grande que celle de l’Europe d’aujourd’hui. Contrastes également dans les relations entre l’économie, la ville, les territoires, l’énergie et la politique de ce pays émergent et tout ce à quoi nous sommes habitués. La Chine du 21e siècle est en train de se construire à très grande vitesse, elle est plurielle, elle ne suit pas, même en accéléré, les voies que nous avons suivies et ses méthodes d’approche des problèmes sont différentes des nôtres. [...]
> en savoir +
Où en est le Predit ? Recalibration en cours - Louis FERNIQUE, Secrétaire permanent du Predit

Le Predit est une plate-forme de coordination des soutiens nationaux à la recherche et à l’innovation dans le champ des transports terrestres (route, rail, voie d’eau, interfaces mer et air). Son secrétariat permanent est hébergé au sein du Commissariat général au développement durable (CGDD) par la Direction de la recherche et de l’innovation (DRI), mais c’est un outil interministériel, commun aux trois ministères de l’écologie, du développement durable et de l’énergie (MEDDE), du Redressement productif (MRP) et de la recherche (MESR) et à trois agences (Agence Nationale de la Recherche – ANR, Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie – ADEME ; et OSEO – l’Agence de l’innovation). Ces six entités sont les signataires du 4e protocole du Predit, conclu pour 5 ans en 2008. [...]
> en savoir +
L’IFSTTAR : une stratégie scientifi que pour 10 ans - Dominique MIGNOT et Samuel SELLAM

L’IFSTTAR (institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux) est né le 1er janvier 2011 de la fusion de l’INRETS et du LCPC, deux établissements de recherche reconnus l’un et l’autre dans leur domaine à l’échelle internationale. [...]
> en savoir +