TEC 219 - Mobilité pour tous : Réponses des Collectivités Territoriales
30/09/2013
Gestion centralisée de carrefours à feux à grande échelle. L'exemple de la réussite bordelaise. Sébastien DABADIE, CU de Bordeaux

Le Graal du régulateur de la circulation 3.0 : des transports en commun en priorité absolue, attente réduite, confort et sécurité maximisés pour les modes actifs le tout accompagné d’une certaine fluidité pour la circulation dite générale. Nos agglomérations ne sont, en effet, certainement pas condamnées à compter sur la seule congestion pour susciter le si indispensable report modal.

Depuis des années, la Communauté Urbaine de Bordeaux (Cub) entend bien faire diminuer le trafic automobile en misant sur une amélioration de l’attractivité des modes alternatifs plutôt que sur une dégradation des temps de parcours en voiture.

Pour cela, il faut bien sûr une politique de développement de l’offre : plus de tramways, plus
de bus, plus d’aménagements cyclables, de vélos en libre service, d’incitations financières
pour l’acquisition de vélos à assistance électrique, d’amélioration de trottoirs… Il faut aussi
disposer d’un puissant outil de gestion des flux capable d’analyses et de réactions holistiques.
Retour à la revue